10 ans après Info-Com, Romain Rouland est devenu directeur de la communication

Il y a maintenant dix ans que Romain a quitté les bancs de l’amphithéâtre du campus 3. Aujourd’hui directeur de la communication de l’Agglomération Mont-Saint-Michel Normandie, il revient sur son parcours, ses choix et ses expériences

Originaire de Mortain, dans la Manche, le jeune directeur de 29 ans se souvient de sa formation à l’IUT de Caen : « Avec le recul, je me rends compte que le DUT Info-Com m’a permis d’acquérir de solides bases en termes de construction de projet et de techniques de communication. » Il ajoute également que la formation lui a permis de découvrir l’importance du travail d’équipe. « C’est essentiel car seul, nous ne faisons pas grand-chose », ajoute-t-il.

Le choix de la Licence professionnelle

Après avoir validé son DUT, le Manchois choisit de suivre la licence professionnelle « Chargé de communication des collectivités territoriales et des associations » à l’Université Paris-Est/Marne-La-Vallée. « J’ai choisi la communication en collectivités car c’est un environnement qui me plaît : on peut traiter une large palette de thématiques et d’outils de communication » explique Romain.

C’est en suivant un rythme en alternance au sein de la Mairie de Serris (région parisienne) qu’il s’est formé durant la licence pro. « Mon alternance m’a permis de découvrir le terrain et il n’y a rien de mieux pour apprendre ! » déclare-t-il. Le DUT l’a effectivement bien préparé à intégrer le milieu professionnel : « Les stages m’ont permis d’acquérir de la confiance et ainsi d’être plus apte à avoir des responsabilités. J’ai été en charge du journal municipal dès mon arrivée. » C’est en jonglant durant un an entre l’Université de Paris-Est et la Mairie de Serris, que Romain a validé sa troisième année. « Le rythme ne m’a pas paru difficile à adopter. Le plus compliqué, c’était les trajets entre les deux sites car la mairie était loin de l’école » ajoute-t-il. » 

« J’ai toujours voulu retourner dans ma région natale »

C’est effectivement dans sa commune que Romain fait ses premiers pas en tant que chargé de communication. « J’ai travaillé à la communauté de commune de Mortain, d’abord en tant que chargé de la médiation numérique. Après quelques temps, il y a eu un élargissement des services, mon parcours a alors prit un niveau supérieur et je suis devenu directeur de la communication » explique-t-il. C’est ainsi qu’au fil des années, Romain a participé à l’évolution du service communication de la collectivité, il nous indique : « Au début, j’étais seul, ensuite  nous étions deux puis nous avons engagé une graphiste. »

« J’ai toujours voulu retourner dans ma région natale, j’y suis même resté » ajoute-t-il. En début d’année 2017 un changement s’opère : plusieurs communes ont fusionné pour laisser place à la communauté d’Agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie. « Depuis le mois de janvier, je suis devenu directeur de communication de l’agglomération. Je dirige dorénavant une équipe de cinq personnes : deux graphistes, une personne en charge des relations presse, une autre qui est en charge du portail internet et une dernière qui s’occupe de l’événementiel », explique-t-il. Mais ses missions ne s’arrêtent pas au management de l’équipe. Désormais, il est l’interlocuteur privilégié auprès des partenaires institutionnels, il gère également la mise en place et le suivi des projets de l’agglomération ainsi que la communication du réseau interne. 

« Aller à la rencontre des habitants »

 « Ce qui me plaît le plus dans ce travail, c’est de développer l’image d’un territoire que j’affectionne particulièrement et d’aller à la rencontre des habitants, sur le terrain. »  La communication en collectivité est une possibilité qui est sûrement moins prisée que d’autres, mais pourtant épanouissante pour certains communicants.

Anaëlle Philippeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *