DragonBall N°104 pour download – Gyumao

en français : Manga Dragon Ball – L’apparition d’un rival

  • Mutaito : en français
  • DragonBall

Stream Dragon Ball

Après 5 années et 18 capacité de délires en parfaits groupe avec son Dr. Slump, Toriyama décide de changer de registre se lancer dans un manga d’aventures, en adaptant à sa saucée le mythe de Sun Wukong : ainsi naquit un nouveau légende : Dragon Ball. De ce personnage légendaire, Toriyama ne gardera cependant réellement que deux affaires (et heureusement, sinon le scénar’ aurait été un bien beau bordel) : un héros affublé d’une queue de singe, et son arme atypique, le Nyoï Bo, un bâton capable de s’allonger. Oh, et bien sûr le nom, Son Goku étant la transcription japonaise de Sun Wukong. Contrairement à son modèle, Son Goku est un héros sympathique, naïf, et particulièrement n’est pas immortel, bien qu’étant d’une constitution étonnament solide : par sa première rencontre avec Bulma, il survit à une collision avec une voiture, alors à une balle tirée à bout portant !! C’est cependant ce première rencontre qui donnera un effet à son existence, Goku acceptant de l’accompagner dans sa quête des dragon ball, des virtuosité magiques capables de réaliser n’importe ce que vœu… L’occasion de découvrir le monde et ses richesses, la technologie, la sociabilité, l’amitié, le dépassement de soi, cependant aussi l’avidité et la félonie de individus mal intentionnées… Fort logiquement, les dragon ball sont aussi la cible de personnages mauvais, le Ruban Rouge, sorte de surveillance privée lorgnant vers le syndicat du crime, qui sera source contraste à l’interieur des premiers tomes. Mais l’humour, les quiproquos, les disposition absurdes et ennemis teubés distillés tout longuement du manga (du moins, jusqu’au virage Z) atténuent sensiblement le propos, maintenant Dragon Ball dans un perpétuel équilibre savamment dosé. Pour preuve, considère très largement la suite de l’aventure tel que plus violente alors que, dans l’hypothèse ou fait les comptes à la fin du 42ème et ultime tome, Goku est dézingué autrement d’ennemis lorsque il était enfant… Mention spéciale à Yamucha, qui ne tuera absolument personne de tout le manga.

DragonBall N°104 pour download – Gyumao
4.9 (98%) 84 votes