Du DUT info-com à AccorHotels : portrait de Florence Capitaine-Vaillant

Après le DUT information et communication de Caen, en 2012, Florence Capitaine-Vaillant a poursuivi ses études à l’ISCOM avant de travailler en tant que chargée de communication et évènementiel à AccorHotels. PORTRAIT

Derrière ce sourire, se cache une communicante de 26 ans : Florence Capitaine-Vaillant. Elle faisait partie de la promotion 2010-2012 du DUT information et communication option communication des organisations à l’IUT de Caen. « Après le DUT j’ai suivi trois années dans l’école de Communication ISCOM à Paris ». Elle valide d’abord une licence 3 en « communication globale des entreprises et des marques » puis  continue avec un master en « relation publiques, relations presse et évènementiel ».

De ses années d’études, à l’ISCOM, elle conclut : « L’école de communication m’a surtout apporté une immersion dans la réalité du monde de la communication. Elle délivre énormément de conseils sur les différents métiers. »

Des intervenants suivent les étudiants de l’ISCOM chaque semaine en travaillant parallèlement aux services communication de grandes entreprises ou agences. « La réputation de l’ISCOM, comme bien d’autres formations ou écoles, nous ouvre les portes de la plupart des grandes organisations. Il ne faut donc pas hésiter à viser très haut. » On trouve des stagiaires dans à peu près tous les grands groupes. Les stages sont donc, pour eux, l’occasion « de savoir ce qui nous correspond vraiment entre start up, PME, ONG ou entreprises du CAC40. »

 

« Sans cesse fabriquer et entretenir son réseau »

Après son alternance en Master 2, au siège d’AccorHotels, elle a eu l’opportunité de prolonger sur des missions en CDD puis en CDI au sein du groupe. Florence y travaille maintenant en tant que chargée de communication et évènementiel. Ses missions ? « Mon objectif est de fédérer les différents publics du groupe interne (jeux-concours, séminaire) ou externe (Assemblée générale des Actionnaires, Résultats Annuels, conférences de presse) autour d’un moment éphémère qui doit rester inoubliable. » Elle travaille sur un concept créatif qui sera utilisé comme fil conducteur lors de ces évènements. Florence s’occupe de « la partie logistique, des prestataires, de la production, de la scénographie et de la gestion des participants ».

Cette année, elle a accompagné les équipes sponsoring du Groupe sur la mise en place du Partenariat AccorHotels / Paris 2024. « L’objectif était de faire de chaque collaborateur un ambassadeur de la candidature en les embarquant dans l’aventure grâce de à nombreuses communications. » Elle organise des événements comme des conférences avec Teddy Riner et des cours de Boxe avec Estelle Mossely ou encore des jeux concours. Par exemple, pour gagner des places à de grands évènements sportifs parisiens comme Roland Garros.

 

Avec un certain recul sur ses années d’études, elle aurait « aimé étudier un ou plusieurs semestres dans une université étrangère ».

Florence termine par un conseil : il faut « sans cesse fabriquer et entretenir son réseau. Au travers des cours, des stages, des salons par exemple. Il ne faut pas hésiter à aller à la rencontre des professionnels. J’ai obtenu deux de mes stages d’études supérieures en me présentant aux entreprises avec mon CV. »

Maud LE TEUFF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *