L’afev : être utile contre les inégalités

L’AFEV ou l’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville propose aux étudiants différents terrains d’engagement solidaire. Des actions concrètes et utiles. Des missions qui visent à lutter contre les inégalités dans le milieu scolaire et la relégation des quartiers populaires. Consoline, 19 ans, volontaire en service civique à l’AFEV, récemment diplômée d’un DUT Information Communication et Valentin, 20 ans, bénévole et ambassadeur de l’AFEV se sont confiés sur leur expérience associative. Rencontre. 

Engagement, éducation, reconnaissance. Ce sont les trois mots que Consoline et Valentin, respectivement volontaire en service civique et bénévole au sein de l’AFEV, ont spontanément évoqués pour définir leur vision de la vie associative.

Deux parcours très différents : pour l’un, l’envie de devenir comédien mais sans opportunité professionnelle concrète ; l’autre tout juste diplômée en information et communication mais ressentait le besoin de prendre le temps de peaufiner encore son orientation. « J’ai cherché un service civique pour économiser et réfléchir. Je suis tombée sur la mission de l’AFEV qui finalement se rapproche de ce que j’ai fait lors de ma formation en information et communication. Je gère tout ce qui est animation du réseau, organisation de soirées, communication interne, communication externe et le bureau des engagés. »

Un but commun : Le désir de ne pas passer un an à ne rien faire. Entre rencontres, esprit d’équipe, valorisation de soi et des autres à travers divers projets, l’AFEV est alors apparue comme le parfait compromis. « Le côté social est très intéressant. Chaque personne est différente, nous sommes une équipe complète. On a vraiment l’impression de se sentir utile à travers les projets que l’on met en place. C’est valorisant. »

Pour eux, c’est aussi l’occasion de faire une première entrée dans le monde du travail de manière plus douce. Consoline et Valentin ressentent le besoin de pouvoir faire des erreurs et d’apprendre de celles-ci, d’avoir des responsabilités et de sentir que tout ne repose pas sur eux. « On a le droit de se tromper, c’est ça qu’il faut garder en tête. C’est également l’opportunité d’apprendre les bases de la vie professionnelle : autonomie, politesse et travail d’équipe. »

La richesse de la vie associative ne s’arrête pas là. Tous deux reconnaissent que travailler avec l’humain peut présenter parfois des difficultés ou des imprévues. Néanmoins ils affirment que ces incidents ne sont que très légers face au sentiment positif qu’ils ressentent à s’investir dans un projet en adéquation avec leurs valeurs. Valentin, revient sur une de ses expériences à l’AFEV : «  J’étais en résidence au collège Jean Jooris et au lycée Paul Eluard, tout deux situés à Dives-sur-Mer. Au début, je ne savais pas comment me positionner vis à vis des élèves. Je n’étais pas leur surveillant, pas leur professeur, pas leur ami. J’ai trouvé ma place en les accompagnant au travers de différents projets. Par exemple, la réalisation d’une serre par des élèves de 3 ème Segpa. Je n’en retiens que du positif. J’ai beaucoup appris sur les cadres, les limites à imposer, la communication aussi. »

Vous souhaitez vous engager à l’AFEV ? Pas de panique ! Dès leur arrivée, l’association a organisé deux semaines ludiques où de nombreuses informations leur ont été délivrées. « On a deux semaines d’intégration où l’on a beaucoup de temps en commun. Ca casse les barrières que l’on peut ressentir lorsqu’on ne connait pas quelqu’un. C’est aussi une formation continue où l’on apprend ensemble grâce à des heures informelles que l’on ne met pas forcément dans notre agenda mais qui sont tout aussi enrichissantes. »

Quelques informations complémentaires et utiles de Romain, salarié à l’AFEV : « le niveau scolaire et la formation importent peu. Les critères pour obtenir l’entretien sont la motivation, l’adhésion aux valeurs de l’association et la sociabilité à mettre en valeur dans un dossier de candidature complet. Les anciens bénévoles sont appréciés car ils sont dans une logique d’engagement mais pas uniquement ! » Alors, pourquoi pas vous?

Si l’expérience vous tente vous pouvez vous rendre dans les locaux de l’AFEV situés 11 rue du Gaillon à Caen ou les contacter par téléphone au  06 46 06 27 94. N’hésitez pas à lire cet article, qui vous donnera le complément des informations sur l’AFEV dont vous pourriez avoir besoin : Le mag – L’afev

Cécilie ESPOSITO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *