Jisamma: de l’Inde au couvent de Douvres la Délivrande

Brillante étudiante doublement diplômée en sociologie et en science de l’ingénieur, puis finalement sœur par vocation : Jisamma, jeune indienne de 31 ans a déjà parcouru des milliers de kilomètres avec comme premier moteur : son amour pour la religion. Désormais, elle est sœur au couvent Notre Dame de Fidélité à Douvres la Délivrande.

On la sent un peu intimidée, surtout gênée car son français n’est pas encore parfait. Pourtant, le sourire solaire de Jisamma transmet parfaitement la foi qui l’anime.

Tout a commencé lorsqu’elle était étudiante. Tous les jours, elle prenait le bus pour se rendre en cours dans la région de Kerala. Jisamma avait pour habitude d’occuper la même place. Un matin, comme il y avait beaucoup de monde, elle s’est assise ailleurs. « Le bus a eu alors un accident, si j’avais occupé mon siège habituel, Je serais morte ». Sa conviction était faite : sa véritable place était auprès de Dieu.

Comment passe t-on du statut de brillante étudiante Indienne à celui de sœur dans un petit village Normand ? De L’Inde en passant par Londres, jusqu’à Douvres la Délivrande, Jisamma tente d’expliquer son incroyable parcours de vie. « Je n’ai pas abandonné mon pays, c’est une histoire compliquée ».

Issue d’une famille de cinq enfants, la jeune sœur est née dans une petite ville du sud de l’Inde, nommée Cochin. Depuis toute petite, la religion a pris une place capitale dans sa vie, sa volonté de rejoindre un couvent la gagne très jeune. Cependant, sa famille, pourtant très catholique, n’est pas d’accord.

Derrière un poème, l’adresse d’un couvent

Elle poursuit donc ses études, et, en parallèle, elle enseigne le catéchisme à des enfants. La jeune soeur a pour habitude de découper des prières dans des magazines religieux pour les faire lire à ses élèves. Un jour, elle sélectionne un poème qui lui plait particulièrement, le range puis l’oublie. Elle le ressort quelques temps après, et lit des coordonnées derrière : celles de la congrégation Virgo Fidelis Convent à Londres. « J’ai décidé de prendre contact avec cette congrégation en écrivant un mail à Sœur Bernadette, la mère Supérieure ».

« Je souhaitais entrer au couvent pour aimer davantage Dieu et aider les gens ». Après quelques échanges virtuels, à l’occasion d’un voyage en Inde, Sœur Bernadette propose de faire la connaissance de la jeune étudiante. Jisamma décide de la rencontrer, seulement accompagnée d’un de ses oncles puisque sa famille n’est toujours pas d’accord avec cette démarche religieuse. En 2006, la jeune femme quitte l’Inde pour l’Angleterre car il n’y a pas de couvent dans sa région natale.

En 2010, après une formation de quatre années, elle devient Sœur. Dans la congrégation de Londres où elle a séjourné, des orphelins sont pris en charge. La jeune femme a donné tout son cœur pour les rendre heureux. « Je me suis rendu compte de l’importance de ma famille quand j’ai aidé les enfants orphelins ».

Elle pratique couramment l’anglais et le meleyelem, sa langue natale. En 2014, elle part en Belgique pour apprendre le français. Puis, en 2016, elle arrive à Douvres la Délivrande : au couvent Notre Dame de Fidélité. « Je ne l’ai pas choisi, Sœur Bernadette m’a envoyée dans ce pays ».

Cependant, elle apprécie la France, surtout le calme de la petite ville. « Je ne me voyais pas vivre dans une grande capitale comme Paris ». Malheureusement, elle ne reviendra pas de si tôt en Inde. Là bas, la principale religion pratiquée est l’Hindouisme. Elle communique avec sa famille grâce à Skype et vient lui rendre visite tous les deux ans depuis son départ. « Ma famille a compris que ce n’était pas simplement une drôle d’idée ».

Etre sœur, ce n’est pas se mettre en retrait de la société, mais cela veut aussi dire s’ouvrir sur le monde. En se dévouant ainsi, Jisamma s’est intéressée à de nouveaux horizons. En découvrant d’autres pays que le sien et en aidant des enfants en difficulté. « J’ai fait tout ce que j’ai pu pour trouver pleinement Dieu ».

 

Nina PREAUX, IC 1

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *